» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

[ARTICLE] GW2 - La vie dans les Légions

[ARTICLE] GW2 - La vie dans les Légions

Publié par Angbryn le 12/04/2012 à 07:56
Avec les histoires personnelles ArenaNet à introduit la possibilité de réellement personnaliser son propre contenu. Les choix que nous faisons au moment de la création de personnage ont un réel impact sur l'aventure que l'on sera amené à vivre par la suite. Cet article vous donnera un aperçu des possibilités qui vous attendent quand vous jouez un Charr.


La semaine dernière, Leif Chapelle, un Content Designer, a mis à jour le blog d’ArenaNet avec des informations sur les coulisses des histoires personnelles dans Guild Wars 2. Il a présenté la façon dont les choix biographiques des joueurs affectent leur histoire : « pour tester toutes les branches possibles de l'histoire entre les niveaux 1 et 10, il vous faudra faire le début du jeu 30 fois (cinq races fois trois histoires initiales fois deux branches possibles dans chaque histoire)... Il y a 80 niveaux de progressions pour vos personnages et tous les 10 niveaux à peu près vous débuterez un nouveau chapitre de votre histoire ».

Pour quelqu'un comme moi qui a créé un nombre infini de rerolls sur quasiment tous les jeux auxquels j'ai joué et qui est particulièrement enthousiaste à l'idée de faire un nouveau personnage, ce système semble très prometteur. C'est certainement une perspective angoissante pour ceux qui veulent profiter de TOUTE l'histoire, mais j'espère que ces personnes admettront (même si c'est avec réticence) qu'il vaut mieux trop d'histoires que trop peu.

Cela représente évidemment un changement important comparé au déroulement de l'histoire dans Guild Wars. En dehors des quêtes de départ différentes pour chacune des professions et des variations quand les personnages des différentes campagnes se rencontrent, le mieux que vous pouviez faire pour influencer l'histoire était de choisir entre Jin et Sosuke et ainsi de suite pour les autres branches de l'histoire concernant les héros dans Nightfall. Même dans ce cas, l'histoire n'était altérée que pour une mission ou deux avant de rejoindre l'histoire principale, et rien n'empêchait les joueurs (au contraire la perspective d'obtenir de nouveaux héros les encourageait même) de revenir sur leurs pas après avoir fini l'histoire afin de vivre les parties de l'histoire qu'ils n'avaient pas choisies.

Je pense que ces changements sont pour le mieux. Non seulement cela rends bien plus amusant de revivre le jeu en faisant de nouveaux personnages, mais en plus le fait que le jeu réagisse aux actions du joueur rends le contenu bien plus attractif. Les développeurs d'ArenaNet ont dit et répété qu'ils voulaient que les décisions des joueurs aient un poids réel et des conséquences. Les joueurs doivent se sentir impliqués dans l'histoire et, avoir un contenu unique et personnalisé est un très bon moyen d'y arriver.

Un des facteurs qui devrait apaiser les craintes des joueurs inquiets à l'idée de tout le contenu qu'ils ratent est que d'après ce que nous avons pu en voir les différentes histoires se terminent plus ou moins de la même façon. Bien que vos décisions aient clairement un impact elles ne vous conduiront pas forcément à une situation où vous obtenez la fin verte plutôt que la fin bleue. Zhaitan ne sera pas vaincu pour une personne alors qu'il dirigera la galaxie d'une main de fer dans l'histoire de quelqu'un d'autre (ou peut être que si...?). J'ai essayé d'obtenir plus d'informations à ce sujet auprès de Mike Z mails il a commencé à plaisanter au sujet de Zhaitan s'éloignant en chevauchant dans le soleil couchant. Apparemment nous allons devoir apprendre par nous-même comment les choses se terminent.



Enfin bref, où en étions-nous déjà ? Ah oui les histoires uniques. Jetons un œil à quelques-unes des possibilités de début de jeu pour les Charrs. Durant le week-end j'ai créé (entre autres nombre d'autres personnages) trois Charrs ientiques à l'exception de leur profession (je ne suis pas masochiste au point de vouloir débloquer les mêmes compétences encore et encore) et leur légion (Sanglante, des Cendres et du Fer). Mes trois Charrs étaient les féroces filles d'un sorcier shaman et leur meilleur ami Clawspur le voleur. J’ai accompli quelques quêtes de l’histoire personnelle avec chacun de ces personnages afin de comparer les expériences de jeu.

L’histoire de tous les personnages débute au même endroit : le tutorial, ou zone de départ, qui est commun à tous les membres d’une même race. La zone dé part Charr est Smokestead où vous, votre légion et un grand nombre de PNJs devez combattre des fantômes très mécontents. Le point culminant est atteint quand vous devez affronter une statue possédée par l’esprit du Duc de Barradin. Puis, à partir de là les histoires personnelles divergent.


En tant que Charr de la Légion Sanglante vous vous retrouvez quasiment directement dans une confrontation avec votre supérieur, le Légionnaire Urvan Steelbane. Bien que ce soit lui qui donnaient les ordres, il est mécontent de la façon dont vous avez organisé la défense et il vous le fait savoir calmement et professionnellement… en envoyant des groupes d’autres soldats de la Légion pour attaquer.
Réalisant finalement que votre mort n’est pas à l’ordre du jour, il vous ordonne d’aller chercher du ravitaillement (la tâche la plus ennuyeuse qui soit). Arrivé au point de ravitaillement vous ne trouvez pas un tas de cageots soigneusement empilés mais un recruteur de la Légion de la Flamme qui demande à une de vos camarade de la Légion Sanglante « Pourquoi te battre pour le sang quand tu peux cuisiner pour le feu ? » et qui menace de la tuer quand elle refuse. Après une bonne petite bagarre durant laquelle vous aidez votre nouvelle amie, Elexus Shredskin, à faire comprendre au recruteur ce qu’elle pense de son offre, elle rejoint votre régiment puisque tous les membres du sien ont rejoint la Légion de la Flamme la queue entre les jambes.
Le Légionnaire Steelbane n’est pas du genre compréhensif et, comme on pouvait s’y attendre, réagit assez mal quand vous revenez les mains vides. Quand vous lui dites que vous en avez assez de lui vous êtes jeté dans une arène pour gladiateurs qui était toute proche (pratique !), où vous devez prouver que vous êtes digne de le défier. Vous affrontez plusieurs gladiateurs Charrs, un champion et un énorme dévoreur avant de finalement en venir aux griffes avec votre chef.


En jouant un Charr de la Légion des Cendres votre histoire débute d’une façon bien plus sympathique. Torga Desertgrave, votre Tribun, est très satisfaite de la façon dont vous vous êtes comporté à Smokestead et souhaite discuter de votre avenir au sein de la Légion.
Vous êtes promut Légionnaire et, alors qu’on vous informe que la Légion de la Flamme aurait infiltré la Citadelle Noire, vous pouvez le constater par vous-même car des membres de la Légion de la Flamme surgissent de toutes part pour vous attaquer. Bien que serré, le combat est en réalité secondaire. Comme vous le fait si bien remarquer Desertgrave votre intérêt premier devrait être de découvrir comment ces ordures de la Légion de la Flamme ont pu infiltrer une ville qui leur est ouvertement hostile. La plupart des membres de la Légion Sanglante n’en soucierait pas, mais vous vous êtes plus malin qu’eux. Vous êtes un rusé soldat de la Légion des Cendres !
Vous vous rendez donc dans une taverne pour y rencontrer un contact, puis vous vous faufilez, espionnez par des trous de serrure et envoyez quelques légionnaires de la Flamme manger les pissenlits par la racine. Espionner par la serrure vous à permit d’apprendre le mot de passe pour pénétrer dans le camp de la Légion de la Flamme où vous découvrez un complot pour jeter les Légions Sanglante et du Fer dans la confusion. Après quelques tueries judicieuses de plus, vous délivrez Yhuk Fellstrike dont le régiment a été massacré afin d’obtenir une information nécessaire pour faire avancer le plan de la Flamme et vous mettez sur pied une stratégie pour faire échouer la machination.




La Légion du Fer est le berceau des ingénieurs et des inventeurs qui font avancer l’innovation de cette grosse machine de guerre qu’est le peuple Charr et, en bon représentant de sa Légion, votre personnage à évidemment travaillé à l’invention d’une arme anti-fantômes durant son temps libre.
Quand vous rencontrez Goreblade, votre Tribun, pour la première fois après le tutoriel, il mentionne que la Légion du Fer cherche une solution pour mettre un terme au problème de fantômes et vous proposez votre invention. En signe de reconnaissance de votre potentiel génie Goreblade vous promeut Légionnaire intérimaire et vous demande de vous mettre au travail. L’œil vif et la queue touffue, vous filez chercher vos plans… Mais attendez une minute, que font ces voyous de la Flamme dans votre baraquement !? Des douzaines d’entre eux sont en train de fouiller dans vos affaires et Clawspur et vous combattez vaillamment pour protéger vos plans. Après les avoir mis en sûreté et dérouté tous les intrus, vous reprenez votre mission et allez à la casse chercher des pièces de récupération. Arrivé là-bas vous êtes une fois de plus dérangé par la Légion de la flamme et encore une fois vous refusez de vous laisser faire.
Luccia Wildeye, qui était de garde à la casse, s’avère si utile que vous lui demandez de rejoindre votre équipe. Elle peut faire feu avec un redoutable canon sur demande et ce genre de talent pourrait bien s’avérer utile.
Le moment de vérité approche : il est temps de tester votre invention !


Tout ceci rien que durant les quatre premiers niveaux pour chacune des Légions.
Ces scénarios font ressortir à merveille les caractéristiques de chacune des Légions auxquelles les personnages appartiennent. De plus ils ne se contentent pas de se dérouler parallèlement les uns aux autres. On peut raisonnablement supposer que si la Légion de la Flamme a trouvé le moyen d’infiltrer le quartier général de la Légion des Cendres elle a sûrement réussit à infiltrer celle du Fer également.
J’espère que si l’on joue un personnage d’une légion différente de celles présentées ici on continuera à voir que nos histoires personnelles se rejoignent presque et comment les Légions interagissent entre elles.

En me lançant dans cette expérience j’avais peur que beaucoup du contenu « unique» n’ai été obtenu en changeant simplement les noms des ennemis et quelques détails mais cette inquiétude a largement été dissipée.
Non seulement il y a des objectifs très variés, basés sur les différentes branches d’une histoire complexe mais en plus, l’action se déroule à chaque fois dans un lieu approprié et en présence de PNJs aux personnalités bien distinctes.
Tous les éléments que je vous ai détaillés vous mèneront à votre premier choix, ce qui promet pour la suite du contenu encore plus personnalisé et attractif.

(Traduction par Angbryn - Source )
Poster un commentaire

0 commentaires

  • Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir !

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

Recherche FUREUR

L'ombre du dragon : 2ème partie

[NEW!] L'ombre du dragon : 2ème partie

 

Score McM - Vizunah - LIVE -

Place de Vizunah [FR]
173267
Pierre Arborea [FR]
55277
Détroit de Miller [DE]
60170

Fureur GW2 recrute !

FUREUR GW2 RECRUTE !

Envie de participer à notre grande aventure ?

Envie de partager vos connaissances et hobbys ?

Rien de plus simple :

la rédaction Fureur GW2 recrute ! 

 

 

WebTV 1

Bloc_VG

LE PORTAIL GUILD WARS 2

LE PORTAIL GUILD WARS 2

 

Retrouvez toute l’information Guild Wars 2 sur Fureur avec un portail dédié à l’actualité du jeu et son contenu, au PvP et au Monde contre Monde. Parallèlement, de nombreux guides sur le jeu vous aideront à tirer le meilleur de votre expérience Guild Wars 2, que cela soit pour l'équipement, les donjons ou les stratégies en McM. Du contenu exclusif est régulièrement proposé, enrichissant un contenu rédactionnel de plus en plus généreux. Enfin, de nombreux événements et conventions sont suivis et commentés sur place pour la communauté, tels que la Gamescom de Cologne. L'équipe rédactionnelle Fureur GW2, ce sont des joueurs passionés qui donnent le maximum pour vous assurer le meilleur suivi de l'actualité de Guild Wars 2, française et internationale. En liaison avec les chargés de communauté officiel, Fureur GW2 fait le nécessaire pour promouvoir et satisfaire l'ensemble de sa communauté de joueurs, avec un succès sans cesse croissant.